Accueil > Découvrir > Lieux remarquables > L’église Saint-Sulpice

L’église Saint-Sulpice

mis à jour en avril 2016

L’église Saint-Sulpice a été construite en 1852 ; elle abrite une Vierge à l’Enfant du XVIIème siècle.

« Dédiée à Saint-Sulpice, évêque de Bourges (fête le 17 janvier), dans l’emplacement de l’école des garçons.

Le chœur était de forme absidale, ayant 10 m de profondeur et la nef 15 m de longueur. La porte déviait de l’axe d’une manière très sensible. La chapelle de la Vierge citée en 1572, et la chapelle neuve construite aux frais de M. Fauveau, curé, en 1582, formèrent au côté N. un bas côté qui servit de chapelle pour les hommes, la nef étant réservée aux femmes. Les deux portes étaient précédées d’un chapitreau, celui des femmes pavé en troncs de chêne, bois debout. Un mur droit fermant une partie de l’abside pour former une sacristie servit en 1632 pour adosser un autel et son retable en tuffeau et en marbre, œuvre de Langlois, architecte à Laval, dont la première pierre fut posée par M. Claude Foucault, et la seconde par Jacquine Charlot, sa femme [...]

La statue de la Vierge, du XVIème siècle, en pierre dure, conservée pendant la Révolution par François Delabâte, tailleur, qui la jeta dans la douve, a été restaurée, et trône maintenant dans le parterre qui environne l’église neuve, sur deux petites colonnes des anciens fonts superposés.Sainte Philomène était l’objet d’un culte local ainsi que Saint-Louis. Deux cloches, fondues sur place, furent bénies le 21 septembre 1539 [...]

Église neuve, construite en 1854, en style du XIVème s., sur les plans de M. Lygonnet de Paris ; devis 36 000 F ; consacrée le 27 mai 1857. Croix latine ; chœur à pans coupés, les proportions ne sont pas toutes heureuses. La sacristie possède une chasuble en velours cramoisi, chargée à l’excès de velours et de perles, œuvre des religieuses du Buron, qu’on admirait chez elles au XVIIème, avec deux devants d’autels de même travail, et qui n’a pas trop souffert des injures du temps et des hommes »

Extraits du Dictionnaire de La Mayenne de l’abbé Angot